Categories

Accueil > Communiqués > Tribunes libres > Budget municipal 2021 : collecter beaucoup, redistribuer peu (...)

28 avril 2021
Mâcon Citoyens

Budget municipal 2021 : collecter beaucoup, redistribuer peu !

Le budget de cette année n’est pas crédible. Il prévoit des investissements importants dont une grande partie ne sera pas réalisée, comme d’habitude depuis plusieurs années : 71,5 millions d’euros au budget de fonctionnement pour 66,7 % réalisés en 2020, 60 millions au budget d’investissement pour 36,4 % réalisés en 2020.
Alors même que nous vivons une crise sanitaire, sociale et écologique sans précédent, le budget de Mâcon pourrait être beaucoup mieux utilisé.
Face aux difficultés rencontrées par nombre de nos concitoyens, nous pourrions renforcer les moyens et les ambitions du CCAS. Nous pourrions engager des moyens pour la santé et lutter contre la pauvreté des femmes.
Face aux flambées de violence qui agitent périodiquement nos quartiers, nous pourrions créer un vrai service de médiation et prévention avec 1 cadre, 4 médiateurs ou éducateurs… tous spécialistes de l’intervention sociale.
Face à l’urgence climatique, nous pourrions contribuer à la réhabilitation thermique et phonique des logements Mâcon Habitat, investir dans des moyens de production d’énergie renouvelable sur les bâtiments publics et les équipements municipaux.
Nous pourrions également repenser les actions de soutien à l’économie de proximité, en travaillant pourquoi pas à une monnaie locale.
Nous pourrions engager une réflexion sur l’agriculture urbaine.
Nous pourrions aussi penser à nos enfants et à nos jeunes en créant des emplois d’animateurs pour le temps du repas à l’école et les temps d’activités périscolaires et en accélérant l’offre d’aliments issus de l’agriculture biologique par la cuisine centrale.
À cela la majorité préfère collecter beaucoup d’impôts pour redistribuer peu, alors que nos concitoyens sont en difficulté.
Les élu.e.s Mâcon Citoyens ont donc voté contre ce budget qui n’est décidément pas à la hauteur de la situation que nous vivons.

Commentaires

Poster un commentaire