Categories

Accueil > Le collectif > Le programme

4 avril 2020
Mâcon Citoyens

Le programme

Voici le programme présenté par le collectif aux élections municipales, avec tout le texte puis la plaquette en bas de l’article.

Une ville bien plus écologique

Nous faciliterons les déplacements moins polluants et régulerons le trafic automobile.

  • Aménager davantage de pistes cyclables sûres, cohérentes et continues pour sécuriser les trajets en vélo, notamment tout le long de la D906 (RN6).
  • Multiplier les stationnements à vélo et les garages couverts et sécurisés dans la ville.
  • Soutenir la location et l’acquisition de vélos, dont ceux à assistance électrique, ainsi que l’autoréparation.
  • Faciliter et sécuriser les trajets piétons et cyclistes, notamment en aménageant et en faisant mieux respecter les zones 30 km/h.
  • Étudier le passage en 2 x 1 voie de la D906 avec les habitants, les usagers et les partenaires
  • Reconfigurer le réseau de bus, avec des passages plus fréquents, plus tard, les dimanches et jours fériés.
  • Doter progressivement le réseau de bus propres.
  • Développer les pédibus (trajets piétons groupés vers et depuis les écoles).
  • Encourager le covoiturage par la gratuité des parkings dédiés.
  • Limiter l’entrée des voitures dans l’hypercentre en aménageant des parkings-relais gratuits, desservis par des navettes.
  • Créer un parking à deux niveaux à la gare de Mâcon Ville pour en faciliter l’accès.

Nous proposerons une alimentation saine, de qualité et respectueuse de l’environnement.

  • Proposer une alternative végétarienne à tous les repas tenant compte des besoins nutritionnels.
  • Réduire le gaspillage alimentaire à la cantine par une nouvelle organisation des repas et la sensibilisation des enfants.
  • Tendre le plus rapidement possible vers 100 % de produits bio, locaux et de saison dans les cantines scolaires et pour les repas livrés par la cuisine centrale, sans augmenter le prix des repas.

Nous participerons activement à la protection de la biodiversité et à la transition écologique.

  • Revégétaliser les places, rues et parkings et planter au moins 1000 arbres par an.
  • Développer les jardins partagés et les jardins pédagogiques dans les écoles.
  • Soutenir en priorité les activités et manifestations respectueuses de l’environnement et de la santé.
  • Limiter l’étalement urbain et l’artificialisation des sols, avec un plan local d’urbanisme plus contraignant.
  • Protéger les espaces tels que la forêt de Sennecé (coupes-rases, temps de chasse, parcours de loisirs), le stade de Flacé ainsi que les autres espaces boisés situés en ville.
  • Lutter contre l’utilisation des pesticides de synthèse à moins de 150 mètres des habitations.
  • Apporter l’aide nécessaire à la Société Protectrice des Animaux (SPA). Soutenir les initiatives de créationde pension pour animaux domestiques.

Nous développerons les énergies renouvelables, favoriserons les économies d’énergie et encouragerons la réduction des déchets.

  • Produire de l’électricité avec des panneaux solaires sur les bâtiments et équipements municipaux.
  • Réhabiliter fortement le parc public de logement pour apporter un confort thermique et phonique.
  • Favoriser l’accès des propriétaires bailleurs et occupants aux dispositifs d’aide à la réhabilitation des logements.
  • Installer des leds sur les lampadaires, diminuer l’intensité lumineuse à certains endroits et envisager l’extinction lumineuse des commerces la nuit.
  • Réaliser un diagnostic énergétique des bâtiments municipaux, couplé à un programme d’isolation thermique.
  • Multiplier les placettes de compostage et soutenir l’accompagnement au tri des déchets.
  • Soutenir le développement d’espaces d’autoréparation (« repair cafés »).
  • Installer des fontaines à eau potable en centre-ville pour réduire l’utilisation de bouteilles en plastique.

Une ville bien plus solidaire

Nous améliorerons les politiques sociales en relation étroite avec les professionnels et les habitants.

  • Réaliser, avec les habitants et les associations, un diagnostic des besoins sociaux.
  • Renforcer la coopération avec les services de prévention spécialisée.
  • Renforcer les moyens pour les actions conduites par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et par les centres sociaux avec des agents de développement social et des médiateurs sociaux.
  • Soutenir les événements associatifs à caractère social ou liés à l’économie sociale et solidaire.
  • Accorder la gratuité des mises à disposition de salles pour les associations et leur ouvrir des espaces permanents de communication (abribus, panneaux municipaux, etc.)

Nous répondrons aux besoins immédiats des précaires, exilés et laissés pour compte.

  • Garantir l’accès inconditionnel aux premières nécessités (eau, sanitaire, douche, benne à ordures) au droit en matière d’aides et permettre aux collectifs solidaires de stocker le matériel et les denrées.
  • Proposer aux nouveaux arrivants un rendez-vous au Centre communal d’action sociale (CCAS) pour une étude de leurs besoins éventuels et de leurs droits en matière d’aides.
  • S’opposer par arrêté municipal aux coupures d’eau et d’électricité pour les familles en situation de précarité.
  • Mettre des locaux municipaux vacants à disposition des associations spécialisées dans l’accueil d’urgence et l’hébergement.

Nous mettrons en valeur le rôle des aînés dans la vie locale et améliorerons l’accessibilité de la ville à tous.

  • Créer un Conseil local des aînés
  • Faciliter les démarches administratives, le maintien à domicile et le soutien aux aidants familiaux auprès des personnes dépendantes.
  • Mettre en relation les personnes âgées et isolées avec une communauté de voisins proposant aide et accompagnement.
  • Valoriser l’expérience des plus âgés à travers des projets solidaires et intergénérationnels (garage solidaire, « repair café », témoignage dans les écoles, organisation de loisirs, etc.).
  • Faciliter l’accès des services de la commune et de l’espace public à chacun et quel que soit son handicap.

Nous élaborerons un plan municipal de santé publique et prendrons, dans l’attente, des mesures urgentes.

  • Réaliser un diagnostic sur la base de groupes de travail et d’une conférence municipale avec tous les acteurs concernés.
  • Renforcer l’antenne Mâconnaise du Centre départemental de santé en partenariat avec le Conseil départemental en réponse à la pénurie de professionnels de santé.
  • Développer la prévention en santé au sein des centres sociaux, maisons des jeunes et mairies annexes.
  • Mettre en place une mutuelle complémentaire municipale pour favoriser l’accès de tous aux soins.

Nous donnerons de nouveaux moyens pour la sécurité et la tranquillité de tous.

  • Doubler le nombre de policiers municipaux et renforcer la présence d’une police de proximité sur l’ensemble de la ville.
  • Stopper l’achat de caméras de vidéosurveillance, coûteuses et peu efficaces, et concentrer les moyens sur les lieux stratégiques.
  • Recruter des médiateurs sociaux pour renouer le dialogue et apaiser les tensions dans tous les quartiers et communes associées.
  • Créer un Office de la tranquillité publique disponible 24h/24 et 7j/7 et doté d’un guichet physique en journée, capable de répondre à toutes les demandes.
  • Prévenir les comportements addictifs en s’appuyant sur le Plan municipal de santé publique.
  • Initier une charte de la vie nocturne avec les acteurs économiques pour concilier au mieux tranquillité publique et activités nocturnes.
  • Proposer des arrêts à la demande en soirée entre deux arrêts dans les transports publics.
  • Sécuriser les abords routiers de tous les établissements accueillant des enfants et des jeunes.
  • Respecter rigoureusement le plan de prévention des risques d’inondations en termes d’urbanisme et diffuser aux personnes concernées par les zones à risques les prescriptions et recommandations.

Une ville bien plus dynamique

Nous soutiendrons le développement de l’activité économique.

  • Améliorer la pépinière d’entreprises et créer une couveuse d’entreprises, notamment pour les projets relevant de l’économie sociale et solidaire et l’économie circulaire.
  • Développer la filière industrielle de l’économie du réemploi.
  • Intégrer le dispositif « Territoires Zéro Chômeur de longue durée » pour les services non marchands.
  • Soutenir la réimplantation d’activités agricoles sur des terrains de la ville, en culture biologique.
  • Proposer un Plan local d’urbanisme (PLU) intercommunal plus contraignant pour les nouvelles implantations commerciales, en cohérence avec le Schéma de cohérence territoriale.
  • Développer des filières d’apprentissage et universitaire en agriculture biologique.

Nous renouerons avec la vitalité en centre-ville et dans les quartiers.

  • Amplifier l’action Cœur de ville en l’adossant à une consultation des habitants, commerçants et usagers, en particulier sur le devenir des Halles
  • Recruter un.e responsable de développement du centre-ville.
  • Utiliser le droit de préemption commerciale pour favoriser des implantations répondant aux besoins des Mâconnais et le maintien du commerce de proximité dans les quartiers.
  • Implanter une véritable maison des associations proposant locaux et services mutualisés en centre-ville.
  • Proposer des actions d’animation et de promotion des artistes et artisans locaux pour les intégrer durablement à la dynamique du centre-ville.
  • Élargir les zones semi-piétonnes pour faciliter la promenade en centre-ville.
  • Repenser l’offre de stationnement en centre ville entre parkings réservés aux riverains et parkings d’immédiate périphérie, avec gratuité étendue à une heure et gratuité le mercredi après-midi et le samedi.
  • Mettre en place une offre de stationnement sécurisée pour les deux-roues en cœur de ville.
  • Rénover la place de la Barre, lieu emblématique de notre ville.

Nous favoriserons l’accès à la culture
et valoriserons le patrimoine local.

  • Engager un partenariat fort promouvant les spectacles programmés au Théâtre Scène Nationale et favoriser la démarche d’action culturelle conduite avec les partenaires du territoire, les centres sociaux, les centres de loisirs, ainsi que les différentes écoles de la ville.
  • Entreprendre sans délai la rénovation du bâti ainsi qu’une modernisation des éléments techniques.
  • Installer des antennes de la Médiathèque dans les quartiers et favoriser les partenariats avec les écoles de la commune et les acteurs culturels du territoire MBA.
  • Aménager la salle des Cordeliers en espace culturel polyvalent dédié aux compagnies et aux pratiques amateurs diverses.
  • Soutenir la création de cafés associatifs, lieux populaires de convivialité, d’animation et de culture.
  • Mettre en valeur le patrimoine local (Combier, Dufour, Monet-Goyon) et définir un plan de préservation du patrimoine architectural. Valoriser l’œuvre de l’artiste Descombin.
  • Installer des œuvres dans l’espace public, et initier des résidences d’artistes.

Nous miserons sur l’avenir par l’épanouissement de la jeunesse.

  • Augmenter les places en crèches et favoriser les maisons d’assistantes maternelles.
  • Créer des emplois d’animateurs pour le temps du repas à l’école et les temps d’activités périscolaires.
  • Étudier avec l’Éducation nationale la mise en place de classes à horaires aménagées (musique, danse...) dans les écoles relevant de l’éducation prioritaire.
  • Créer un Carnet de parcours culturel et sportif garantissant à chaque enfant la diversité des pratiques durant sa scolarité.
  • Engager une politique globale et concertée de la sectorisation des écoles et de la dérogation scolaire.
  • Tenir compte des revenus des familles pour l’accès au Pass sport et culture.
  • Renforcer l’offre de loisirs et de camps de vacances accessibles à tous et engager la rénovation du centre de vacances d’Hurigny.
  • Favoriser la complémentarité des MJC en s’appuyant sur l’éducation populaire et partenariats existant sur la MBA.
  • Accroître les moyens des Maisons des jeunes et de la culture (MJC) et des centres sociaux.

Une ville bien plus démocratique

Nous instaurerons un vrai droit à la transparence de la vie municipale qui donne à chaque citoyen les clefs pour comprendre et intervenir.

  • Présenter chaque année un compte rendu de mandat permettant à chaque habitant de savoir ce qui a été effectivement réalisé ou pas, de connaître l’exécution budgétaire et l’utilisation de l’impôt.
  • Simplifier l’accès aux documents qui doivent être légalement mis à la disposition de tous par la mairie.
  • Diffuser les séances du Conseil municipal en direct sur Internet.
  • Attribuer les subventions ou aides en nature aux associations sur des critères clairs et partagés.

Nous permettrons aux citoyens de se mêler de tout ce qui relève de l’intérêt général dans la ville et leur quartier.

  • Créer un budget participatif permettant aux habitants de proposer et de voter pour des projets d’intérêt local.
  • Instaurer un droit de pétition d’initiative citoyenne sur tout sujet d’intérêt local permettant de l’inscrire à l’ordre du jour du Conseil municipal au-delà de 500 signatures.
  • Mettre en place des conseils de quartier qui s’empareront des questions relevant de la vie quotidienne.
  • Organiser des consultations locales permettant l’expression et le vote des habitants, et ce quelle que soit leur nationalité.
  • Inscrire des temps d’interruption des séances du Conseil municipal pour l’expression des habitants.
  • Installer un Comité local du débat public constitué d’élus, de représentants d’associations et de citoyens tirés au sort chargé de faire vivre la participation citoyenne et d’assurer le suivi des décisions votées par les élus.
  • Promouvoir les cours d’alphabétisation et de connaissance des valeurs et des institutions de la République pour favoriser la citoyenneté.

Nous améliorerons l’action publique.

  • Réaliser un audit indépendant sur la situation financière de la ville.
  • Maintenir les taux d’imposition des administrés et baisser les tarifs de la piscine et de l’École de Musique et de Danse.
  • Créer les conditions favorables au retour en régie municipale des délégations de service public de l’Eau.
  • Créer des Comités d’usagers du service public permettant l’information et la concertation entre agents et usagers.

Nous réduirons la concentration des pouvoirs et raviverons le Conseil municipal.

  • Mettre un terme au cumul des mandats de maire et de président de Mâconnais Beaujolais Agglomération.
  • Élargir les fonctions exécutives du maire à l’ensemble des conseillers municipaux de la majorité qui disposeront de délégations.
  • Créer un Conseil de la tranquillité publique ouvert aux habitants, conseillers municipaux et représentant de l’opposition, qui sera consulté sur la police administrative du maire et les politiques de prévention.
  • Constituer des binômes de conseillers en charge d’un domaine de l’action municipale assistés de commissions ouvertes par tirage au sort aux habitants et aux associations locales.
  • Fournir aux conseillers les dossiers à l’ordre du jour du Conseil municipal sous forme imprimée et numérique, et les mettre parallèlement à la disposition du public.
mc2020_programme.pdf

Commentaires

Poster un commentaire