Categories

Accueil > Communiqués > Encore six années de pleins pouvoirs ?

28 août 2020
Mâcon Citoyens

Encore six années de pleins pouvoirs ?

[Texte publié dans Mâcon Notre Ville n°51, sept. 2020]

Maire de Mâcon, président de l’agglomération, avec des délégations uniquement pour la majorité, M. Courtois continue sa politique personnelle des pleins pouvoirs.

Les 6 nouveaux élus Mâcon Citoyens au Conseil municipal font déjà la sombre expérience de la pratique politique de la majorité. C’est le respect de la légalité dans ce qu’elle a de plus cynique : des documents de plus de 300 pages communiqués dans le délai minimal légal, 5 jours ! L’analyse est presque impossible, les amendements toujours rejetés, la prise de parole méprisée.

Nous faisons la navrante expérience d’une majorité aux ordres, bien indemnisée pour cela, mais souvent sans connaissance des dossiers, sans capacité de répondre en commission à nos questions. Dans d’autres villes, le maire conçoit que l’opposition représente aussi la population. Ce n’est pas le cas à Mâcon ! M. Courtois a été élu avec 3 580 voix. Le groupe Mâcon Citoyens doit pouvoir représenter les 1 717 Mâconnais qui ont soutenu son projet.

Nous faisons pourtant la déplorable expérience d’être écartés de tout, sciemment. Les candidatures aux conseils d’administration, aux conseils d’école, sont rejetées par le maire, sans même être soumises au vote. Cette absence d’ouverture, totalement assumée par M. Courtois, est encore plus choquante au sein de la communauté d’agglomération : des maires largement élus dans certaines communes n’ont aucun poids politique, parce qu’ils n’ont pas les mêmes idées que le président.

M. Courtois justifie ce diktat par son bilan économique positif. Il est pourtant difficile de cacher la pauvreté des idées de la majorité pour l’organisation du territoire, pour la politique publique, pour l’environnement, pour le dynamisme culturel !

Commentaires

Poster un commentaire