Categories

Accueil > La Mairie et MBA > Conseils municipaux > Gardons en tête l’urgence écologique !

27 mai 2020
Gabriel Siméon

Gardons en tête l’urgence écologique !

[Texte présenté en Conseil municipal le 25 mai 2020]

Monsieur le maire, mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

Nous débutons ce mandat à un moment crucial. Un moment durant lequel adapter notre territoire aux enjeux contemporains signifiera faire de l’écologie une priorité. Notre priorité.

L’épidémie de Covid-19 ne doit pas nous faire oublier que le dérèglement climatique s’aggrave jour après jour. Les 4 dernières années ont été successivement les plus chaudes jamais enregistrées. Je ne veux pas vous faire peur, mais voici le record de température établi à la station Météo France de Mâcon l’an dernier : 39 °C, le 24 juillet 2019. On est à quelques dixièmes du record absolu de la canicule de 2003.

Les prévisions pour cet été ne rassurent pas. La Saône-et-Loire compte ainsi parmi les 11 départements français classés rouge concernant le risque de sécheresse. Le JSL titrait d’ailleurs ce vendredi 22 mai : « C’est pas l’été et la terre a déjà soif ». Nous souffrirons tous de la hausse des températures, d’une manière ou d’une autre.

Dans le même temps, la vie sauvage est en train de disparaître à une vitesse jamais observée. Une espèce sur 8 est menacée de disparition à court terme. Or cette biodiversité nous est indispensable : elle produit l’oxygène et la nourriture, pollinise nos cultures, séquestre le CO2 et contribue plus simplement au bien-être de tous.

Pour continuer à vivre dignement dans les années qui viennent, nous ne devons pas nous habituer aux changements, et surtout pas nous résigner. Nous devons agir avec force.

La crise de Covid-19 a fait évoluer les comportements et les attentes vis-à-vis de l’environnement. De plus en plus de Mâconnais souhaiteront se déplacer à vélo pour aller travailler, prendre le train plutôt que la voiture, offrir à leur enfant une alimentation saine et respectueuse de l’environnement, privilégier les commerces de proximité, et sauvegarder des espaces tels que la forêt de Sennecé.

Il va falloir suivre, et même prendre les devants. Or l’écologie ne se saupoudre pas. Vous contenter de dérouler le programme pour lequel vous avez été élus ne suffira pas. J’espère sincèrement que vous serez à la hauteur des enjeux.

Gabriel Siméon pour Mâcon Citoyens

Commentaires

1 Message

  • citoyen urbain 2 juin
    13:38

    Le confinement a fait surgir des jardinières sur nos paliers exposés à l’air. (4 étages). Herbes aromatiques et fleurs. Nous réfléchissons sérieusement à trouver une plante grimpante pour 2021 car la châleur et l’absence de verdure autour de nous (immeuble du centre-ville) nous contraint à dormir les portes de palier ouvertes pour assurer des courants d’air.
    Je précise : 1 seule personne propriétaire habite l’immeuble.
    Si vous avez des idées...

    Répondre à ce message

Poster un commentaire